Transition & stratégie digitale des entreprises

Vosges | Lorraine | Alsace | Grand Est

Stratégie digitale des entreprises ...
Stratégie digitale des entreprises
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Stratégie digitale : les points clés pour démarrer

Il faut habiter une caverne pour ne pas avoir entendu parler de stratégie digitale. Les outils et techniques qui la composent paraîssent complexes mais c’est avant tout de réflexion dont il s’agit.

Une bonne stratégie : pour quoi faire ?

En d’autres termes, la stratégie digitale vise de définir un ensemble d’actions à mettre en œuvre afin d’atteindre des objectifs eux aussi clairement définis. L’ensemble de ces actions s’appuieront sur des outils digitaux majoritairement, dématérialisant nombre de vos processus de communication et commerciaux.

Les objectifs

Ces objectifs peuvent être par exemple : l’augmentation de votre communauté sur les réseaux sociaux, l’amélioration de l’image de marque de votre entreprise, la promotion et le lancement de nouveaux produits, l’ouverture d’un nouveau point de vente, le référencement de votre nouveau site internet …

Au delà de ces outils et des objectifs qu’ils permettront d’atteindre c’est toute la stratégie de l’entreprise qu’il faut repenser ou remanier. En effet, les modes de consommation des clients, les circuits et parcours clients actuels l’imposent à toutes les entreprises qui n’opèrent pas ou encore peu ce virage.

Cependant, quand on parle d’objectifs en stratégie digitale, on doit également parler d’indicateurs de mesures. Ces derniers doivent être mesurables et permettre les ajustements nécessaires au fur et à mesure de l’avancement de vos projets. La stratégie, c’est planifier l’avenir, elle ne servira à rien sans éléments de mesures, de contrôles et d’ajustements.

Les points clés d’une bonne stratégie digitale.

Pour tous les projets digitaux, comme pour les autres, le dicernement et le pragmatisme sont deux de vos meilleures amis. Parmi d’autres …

Connais-toi bien, tu connaîtras ta cible !

L’audience. Savoir quelle est votre cible et à défaut la définir représente la base de votre webmarketing. Cette cible n’est pas la seule. Les cibles périphériques (pour rester compréhensible) sont représentées par vos partenaires, fournisseurs, collaborateurs, employés… qui eux aussi seront mécaniquement impactés par votre stratégie digitale.

Par conséquent, définir les bonnes cibles permettra la mise en phase avec des produits et des services adaptés. Mais, permettront aussi le choix judicieux des réseaux sociaux à utiliser par exemple.

La data

l’or noir du 21ème siècle. Pour définir ses cibles le plus précisément il est nécessaire de récolter le plus de données possibles. Outre les âges, localisations, sexes, loisirs, les données portent également sur leurs degrés de satisfaction, leurs méthodes de consommations, d’achats, leurs comportements face à la concurrence… Le plus simple est de l’interroger sur ces sujets. En outre, un des avantages premiers sera de leur donner le sentiment d’appartenance, que vous vous intéressez à eux pour mieux les servir. Autres méthodes, l’analyse de trafic sur votre site internet ou de votre landing page, la consultation des analyses de marchés concurrentiels …

La concurrence tu surveilleras, plus fort tu seras !

Comme pour toutes entreprises, la parfaite connaissance de sa concurrence est indispensable. C’est valable pour l’ensemble des activités de l’entreprise, pas uniquement pour sa stratégie digitale.

En dehors des produits et services, il est nécessaire de surveiller et d’analyser les divers supports de communication de votre concurrence. Possèdent-ils des sites internet ?, sur quels réseaux sociaux sont-ils présents ?, quel est leur ton éditorial ?, les fréquences de publications et les types de contenus ?, l’engagement de leurs auditoires, commentaires et interactions… Ainsi, à bien connaitre ce qui ressort de votre concurrence et de ses clients, vous pourrez définir les avantages concurrentiels à mettre en avant pour votre communication digitale. Tous ces avantages décelés, si petits soient ils ne sont pas anodins. Ils représentent en effet le socle de votre future réussite, la valeur ajoutée présentée à votre audience qui fera pencher la balance de votre côté.

Une stratégie d’entreprise, pour les gouverner tous (les concurrents) !

Nous en parlions plus haut dans ces lignes. La stratégie globale de l’entreprise vise à définir les objectifs qu’elle atteindra dans les 5, 10 ou 20 ans à venir. Globalisée, cette stratégie d’entreprise intègre son volet digital. Il est donc capital de la penser et de la définir très  en amont. Il peut paraître complexe de planifier les stratégies d’entreprises mais aujourd’hui, des outils d’aide à la décision, associés à du consulting spécialisé permettent d’accompagner les entreprises à la réussite.

La différence avec les décennies précédentes est que le volet digital est incontournable d’une part et d’autre part qu’il doit occuper une place dominante dans ces diverses stratégies. A ce titre, les notions de formations, d’accompagnement des collaborateurs et de RH sont à prendre en compte pragmatiquement.

Des clients en phase avec mes produits et services

Les études de marchés représentent le socle de base pour la viabilité d’un projet. Y a-t-il un marché ?, des clients sont ils prêts à payer pour acheter mon produit ?, à quel prix et dans quelles conditions ?, …

Autant de questions dont il faut obtenir les réponses. Comment ? par exemple en leur posant simplement les questions, en leur proposant de tester vos produits et services prototypés en amont de toutes commercialisation, en leur proposant de participer directement à leur conception… Ces principes peuvent paraître farfelus aux yeux d’un certain type de clientèle et d’entrepreneurs mais dans l’air du temps et très impactant positivement pour la suite. Le Design Thinking est par exemple un outil intéressant pour le testing et le retour d’expérience client sur des concepts, des créations, l’expérience utilisateur. Qui de mieux placé que l’utilisateur/client lui-même pour définir son produit/service idéal ?

Votre stratégie digitale sera d’autant plus impactante que la prise en compte client/utilisateur aura été optimisée et fructueuse.

Objectifs atteints ou non : mesures, apprends, réessaies, avances.

Les indicateurs de mesure sont des éléments clés du progrès. L’ensemble de votre stratégie (pas que digitale) doit être mesurable de bout en bout.

Votre projet est d’augmenter votre communauté sur les réseaux sociaux, vous devrez alors quantifier le nombre de campagne de publicités/promotions, leurs coûts, le ROI par campagnes, les graphs de progression en rapport avec les cibles …Vous souhaitez faire connaitre votre nouveau produit grâce à une landing page ? commencez par installer un système de suivi Google Analytics pour connaître les données visiteurs. Pensez également à insérez un tracker Facebook dans votre publication pour contrôler le flux de visiteurs en provenance de vos réseaux sociaux. Des publications spécifiques sur Facebook ? Les statistiques de la page pro donneront accès aux données liées au sexe et âge de l’auditoire atteint, sa localisation, aux heures de diffusions pertinentes et à privilégier (ou pas), aux taux d’engagement de l’auditoire par le nombre de commentaires et de like …

Tous ses indicateurs doivent être analysés de manières butes et croisés pour tirer le maximum d’informations pertinentes.

J’adore qu’un plan se déroule sans accrocs (Hannibal, si tu nous lis…) !

Comme nous l’avons vu plus haut, la stratégie digitale et globale de l’entreprise se définit à plus ou moins long terme. Un plan étant fait pour être suivi, il conviendra de l’ajuster en fonction des indicateurs de réussite obtenus mais pas de la changer en profondeur. Si tel est le besoin, c’est que dès le départ, les connaissances de base de votre clientèle, de votre marché et de vos concurrents ne sont pas acquises. Dans ce cas, asseyez-vous, respirez et recommencer… Partir dans tous les sens sans structurer ses projets n’est clairement pas conseillé.

La formation : avancer, progresser, responsabiliser, fidéliser

Quelles que soient les stratégies définies au sein de votre entreprise, ces dernières impliquent par essence que vous serez confrontés à des données, des process, des compétences inconnues et non maîtrisées jusqu’alors. Idéalement, votre stratégie digitale devra inclure des systèmes d’apprentissage et de formation à destination des équipes. Et, pas seulement des équipes impactées, mais bien pour tous les collaborateurs de l’entreprise. La notion de responsabilisation est importante afin de fidéliser les collaborateurs au sein d’une entreprise en mouvement. Le management de vos projets d’une manière générale doit favoriser la monté en compétences de vos collaborateurs. La formation, présente sous diverses formes s’adaptera aux divers profils et contraintes présentes dans l’entreprise. Formation présentielle de groupe ou individualisée, e-learning dans ou en dehors du temps de travail, micro-Learning, …Bien souvent, les ressources existent déjà au sein de l’entreprise lançant un nouveau projet. Des collaborateurs fidélisés, responsabilisés seront les meilleurs prescripteurs.

Concrètement, quels sont les options ?

Cela commence par des outils de veille et de suivi des plateformes que vous jugerez les plus pertinentes en contenu et efficacité. Les outils digitaux le permettant sont nombreux et très intuitifs. Par exemple, des agrégateurs de contenus permettent de créer des catégories/dossiers de formation dans lesquels vous placerez des liens vers les pages et modules de formations pertinents et rattachés à vos domaines. Ainsi chaque collaborateur bénéficiera d’un ciblage précis en termes de montée en compétences. Autres exemples, des plateformes de formations dispensent des modules ciblés, courts dont les contenus sont accessibles en tout temps, tous lieux et hors connexion. Idéal pour le cadre d’entreprises lors de ses trajets quotidiens dans le train…

En conclusion, une stratégie digitale se construit avec des outils et techniques , des mesures quantitatives et qualitatives. Elle bénéficiera d’ajustements aux besoinx. Cependant, et surtout, avec une réflexion d’entreprise judicieusement mûrie et réfléchie en prenant en compte le long terme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Marc CORNET

Marc CORNET

Google Local Guide de la région et d'au delà.
Le numérique coule dans mes veines mais les rencontres humaines sont privilégiées.
Un peu d'entrepreneuriat, beaucoup de numérique et de formation. Une vraie volonté de transmettre et l'amour de le faire.